Envoyer à un ami
     
A  
Votre mail  
Sujet  
Message  
   
Votre message a bien été envoyé !
Accueil > Lubrizol NL Logistique > Dioxines Furanes PCB
Dioxines Furanes PCB

Les dioxines : polychloro-dibenzo dioxines (PCDD) et les furanes : polychloro-dibenzo furanes (PCDF), sont des hydrocarbures aromatiques polycycliques chlorés polysubstitués . Les PCDD regroupent 75 molécules différentes dont la 2,3,7,8-Tétra-Chloro-Dibenzo para-Dioxine (TCDD) qui est particulièrement connue, à la fois par l’accident de Seveso en 1976 et parce qu’elle est la plus toxique des HAP chlorés. Les PCDF sont au nombre de 135. Les PCDD et les PCDF sont souvent regroupés sous la dénomination unique de "dioxines".

Ces molécules sont très proches et leur similitude de structure est à l’origine de certaines caractéristiques toxicologiques voisines. Elles présentent une grande stabilité thermique, elles sont insolubles dans l'eau mais très solubles dans les graisses. Elles sont peu biodégradables et du fait de leur forte affinité pour les graisses, elles vont s'accumuler dans les tissus graisseux. Leur rémanence forte les classe dans la catégorie des Polluants Organiques Persistants (POP) [Protocole d'Aarhus, 2004].
Ces produits apparaissent au cours de processus thermiques, accidentels (incendies) ou non (incinération des déchets industriels ou domestiques) et au cours des processus chimiques (traitement de la pâte à papier d'origine végétale, impuretés dans certains herbicides et PCB). 

Les PCB ou polychlorobiphényles sont des composés aromatiques chlorés également connus, en France, sous le nom de pyralènes. Ces composés ont été utilisés par l'industrie, sous forme de mélange, pour leurs propriétés isolantes (transformateurs électriques) ainsi que pour leur stabilité chimique et physique (encres, peintures). La famille des PCB regroupe 209 molécules également appelées congénères. On distingue deux types de PCB sur la base de leur mécanisme d'action : 

  • Les PCB « Dioxin-Like » ou PCB-DL ont un mécanisme d'action similaire à celui des dioxines, leur toxicité (comme celle des dioxines) est exprimée en facteur d'équivalent toxique par rapport à la toxicité de la TCDD (2,3,7,8-Tétra-Chloro-Dibenzo para-Dioxine) plus communément appelée dioxine de Seveso.
  • Les PCB « Non Dioxin-Like » ou PCB-NDL ont un mécanisme d'action différent de celui des dioxines. On les appelle PCB indicateurs (PCBi).

.

Le suivi de ces polluants peut s'effectuer par une mesure directe des retombées atmosphériques totales dans des jauges de dépôt (voir photo ci-contre).
Ces jauges recueillent ce qui se dépose au sol sous forme liquide (précipitations) et solide (sédimentation des particules).
Les échantillons sont ensuite analysés en laboratoire.
Dans un premier temps (du 26 au 27 septembre), Atmo Normandie a disposé sous les vents de l'incendie plusieurs jauges permettant de recueillir ces composés particulaires.
Dans un second temps (du 27 septembre au 6 novembre), ce dispositif a été resserré autour de la zone sinistrée auquel a été rajouté un site témoin (localisé à la station de Saint Etienne du Rouvray). Les échantillons prélevés sont en cours d'analyse en laboratoire.
owen
Mesure dans les retombées atmosphériques
carte-jauges

Jauges sur site du 26 au 27 septembre

1- 1 bis* Bois Guillaume/ Mont St Aignan

2 : Bois-Guillaume route de Neufchâtel

3 : Préaux

4 : St André sur Cailly

5 : Rouen Place de la pomme d'or

Jauges sur site du  26 septembre au 6 novembre

6 : Rouen, Préfecture

7 : Rouen, allée Jean de Bethencourt

8 : Cimetière de Petit-Quevilly 

9 : Rouen, quai de Paris

10 : Sotteville-lès-Rouen

.

Jauges exposées du 26  septembre (entre 14h et 16h45) au 27 septembre(entre 13h et 16h) 
diox

Le blanc est un échantillon transporté vers le site d'échantillonnage, conservé à côté des mesures durant la période d’échantillonnage mais ne subissant aucun prélèvement. Il est retourné au laboratoire d’analyse et traité de la même façon que les échantillons ayant servi aux prélèvements. Ainsi un blanc terrain permet de contrôler si une éventuelle pollution a eu lieu lors des étapes de préparation, transport , manipulation, analyse.
Il n'a pas été réalisé de blanc terrain pendant la période d'exposition des jauges. Dans le tableau ci-dessus, la comparaison est réalisée avec un historique des blancs terrain obtenu par Atmo Normandie sur d'autres sites en 2019 et 2018.

Les concentrations mesurées  pour ces 3 familles de polluants sur ces 5 sites sont dans la fourchette des blancs et donc très faibles.