Envoyer à un ami
     
A  
Votre mail  
Sujet  
Message  
   
Votre message a bien été envoyé !
Accueil > Publications > Publications téléchargeables
Rapports d'études

Mesures des retombées atmosphériques et de la qualité de l’air sur la ZI de Port-Jérôme et ses alentours - 2017
15 10 2018

Des campagnes de mesures des polluants dans l’air ambiant et des retombées atmosphériques sont réalisées tous les ans, depuis 2011 dans la Zone Industrielle de Port-Jérôme et ses alentours.
En 2017, à la surveillance des métaux et dioxines/furanes dans les retombées s’ajoute celle des métaux dans l’air ambiant sur un site urbain où une population est exposée par inhalation, à savoir la station de mesure de Port-Jérôme sur Seine2 (ND2).
Deux incinérateurs se situent dans la zone étudiée : l’incinérateur de produits dangereux Ecologic Petrolum Recovery (E.P.R) situé à Lillebonne et l’incinérateur des ordures ménagères ECOSTU’AIR situé à Saint Jean de Folleville.


Type de fichier : pdf
Taille : 3,35 MB

Mesure des retombées atmosphériques autour de l’UIOM de Guichainville Oct-Déc 2017
12 10 2018

Une campagne de mesures des retombées atmosphériques a été réalisée à l’automne 2017, ainsi que chaque année, autour de l’incinérateur d’ordures ménagères situé à Guichainville à proximité d’Evreux.
Cette surveillance a pour objectif de déterminer si un impact de l’UIOM sur son environnement proche est détectable. Pour cela, des mesures dans des jauges de dépôt de 11 métaux particulaires et de dioxines et furanes ont été mises en œuvre, dans la continuité des études précédentes, dans 4 fermes réparties autour d’ECOVAL.
L’impact éventuel d’ECOVAL est évalué au travers de l’évolution et la cohérence des résultats par rapport aux années précédentes, du dépassement ou non des valeurs repères durant la campagne, et de la comparaison des résultats par rapport aux autres sites de la région.


Type de fichier : pdf
Taille : 1,29 MB

Evaluation d’un analyseur PTRMS pour la surveillance des COV en situation de proximité industrielle Campagne de mesure sept-oct. 2017
25 09 2018

Dans le cadre de ses travaux menés sur l’instruction du 12.08.2014 relatives à la gestion des incidents/accidents industriels, Atmo Normandie a testé un nouvel instrument capable d’analyser simultanément une multitude de composés organiques volatils. Basé sur de la spectrométrie de masse, le PTRMS (Proton Transfer Mass Spectroscopy) a été évalué pendant 4 semaines sur le site de mesure de Gonfreville l’Orcher. Les résultats obtenus montrent que ce nouvel instrument permettrait d’augmenter significativement les capacités analytiques d’Atmo Normandie, notamment pour la mesure d’échantillons prélevés dans des situations d’incidents/accidents industriels.


Type de fichier : pdf
Taille : 2,23 MB

Mesure de Composés Organiques Halogénés Volatils dans l’air intérieur d’habitations et d’une entreprise situées à proximité du collège Ariane à Vernon construit sur un ancien site industriel
21 09 2018

En partenariat avec l’ARS, la DREAL et la Ville de Vernon, Atmo Normandie a mené en 2017 des mesures d’air intérieur dans sept habitations et une entreprise voisines du Collège. Six Composés Organiques Halogénés Volatiles (COHV) ont été recherchés : le chloroforme, le 1,1,1-trichloroéthane, le tétrachlorométhane, le trichloréthylène, le tétrachloroéthylène et le chlorure de vinyle. L’objectif de cette campagne de mesure de la qualité de l’air intérieur (QAI) était de déterminer si les habitations et l’entreprise riveraines du collège pouvaient aussi être impactées par la pollution détectée dans le collège Ariane (dû au passé industriel de la zone où a été construit le collège).


Type de fichier : pdf
Taille : 1,17 MB

Episode odorant Pointe de Caux - août 2017
20 08 2018

Du 22/08/2017 au 30/08/2017, Atmo Normandie a reçu 18 témoignages signalant des odeurs de type «pommes de terre pourries», « épandages », « soupe», « chou », etc… sur plusieurs communes de la pointe de Caux. Une enquête a été menée pour en connaître l'origine.


Type de fichier : pdf
Taille : 0,99 MB

Evaluation des teneurs en benzène en air intérieur à Petit-Couronne dans la zone résidentielle touchée par une pollution de la nappe phréatique par des hydrocarbures : année 2017
26 07 2018

La nappe phréatique située sous la commune de Petit-Couronne est en partie polluée par des hydrocarbures. Depuis 2008, chaque année, Atmo Normandie, en collaboration avec la Mairie de Petit-Couronne, la DREAL, l’ARS, la société des Pétroles Shell et AECOM, réalise des mesures de benzène à l’intérieur d’habitations, d’entreprises et de lieux publics situés au-dessus ou à proximité de la nappe polluée. Le présent rapport présente les résultats des campagnes de mesures réalisées en été et hiver 2017. On observe une baisse sensible des concentrations de benzène dans les habitations entre 2008, date de début des travaux d’amélioration de la qualité de l’air intérieur dans les habitations et 2017. Néanmoins certaines habitations présentent encore des concentrations au-delà des valeurs de références de l’ANSES et du HCSP justifiant la continuation des actions engagées.

Type de fichier : pdf
Taille : 1,42 MB

Mesures d’anions minéraux et de métaux particulaires à Gonfreville l’Orcher - Année 2017
18 06 2018

Des mesures de 13 métaux particulaires et de chlorures et fluorures sont réalisées à la station de mesure de Gonfreville l’Orcher tout au long de l’année.
La nouveauté en 2017 est d’ajouter les phosphates, nitrates et sulfates à la liste des anions minéraux analysés. Ce travail réalisé pour la septième année a pour objectif d’améliorer les connaissances sur ces composés, pour la plupart non réglementés dans l’air ambiant mais présents au niveau des zones industrielles de la région, et d’étudier l’éventuel impact de la centrale thermique EDF du Havre sur les concentrations mesurées. 


Type de fichier : pdf
Taille : 1,93 MB

Mesure des retombées des dioxines/furanes et des métaux autour de l’UIOM du SYVEDAC à Colombelles
15 05 2018

Des campagnes de mesures des polluants dans l’air ambiant et les retombées atmosphériques sont réalisées tous les ans, depuis 2006, autour de l’incinérateur d’ordures ménagères (UIOM) du SYVEDAC situé à Colombelles (14) à proximité de Caen. Cette surveillance a pour objectif de déterminer si un impact de l’UIOM sur son environnement proche est détectable.
Durant l’été 2017, différentes mesures sont mises en œuvre autour de l’UIOM à savoir :

  • des mesures dans les retombées atmosphériques (jauges de dépôt) de dioxines et furanes et de 11 métaux particulaires;
  • des mesures dans l’air ambiant de 12 métaux particulaires, sur l’un des sites habité sous les vents de l’usine.

Type de fichier : pdf
Taille : 0,93 MB

Etude de l'évolution du chloroforme et des chloramines dans l'air intérieur de la piscine de Breteuil suite à différents réglages du système de déchloramination
06 04 2018
Etude chloroforme et chloramines piscine Breteuil

En partenariat avec l’Agence Régionale de Santé (ARS) et l’exploitant de la piscine de Breteuil dans l’Eure, Atmo Normandie a réalisé en décembre 2017 deux nouvelles campagnes de mesure de la qualité de l’air dans cet établissement aquatique. Ces mesures font suite à une première campagne exploratoire menée durant l’hiver 2016-2017 dans 3 établissements aquatiques de la Seine Maritime et de l’Eure. L’objectif poursuivi est d’évaluer l’efficacité de réglages différents du système de déchloramination de l’eau sur les concentrations de chloramines et de trihalométhanes (dont le chloroforme) dans l’air de la piscine.


Type de fichier : pdf
Taille : 1,40 MB

Mesure de la qualité de l’air et des retombées atmosphériques autour de l’UIOM ECOVAL de Guichainville.
19 12 2017

 Octobre – décembre 2016 

Ce rapport présente les résultats de la campagne de mesure des polluants dans l’air ambiant et les retombées atmosphériques réalisée autour de l’incinérateur d’ordures ménagères ECOVAL situé à Guichainville à proximité d’Evreux (27) à l’automne 2016.
Il a pour objectif de déterminer si un impact de l’UIOM sur son environnement proche est détectable. Pour cela, des mesures de SO2, NO2, poussières PM10, CO, chlorures et fluorures, mercure et 14 métaux particulaires sont réalisées dans l’air ambiant sous les vents de l’incinérateur.
De plus, des mesures dans des jauges de dépôt ont été mises en œuvre sur 4 sites ruraux répartis autour d’ECOVAL pour les polluants suivants :

  • 11 métaux particulaires
  • dioxines et furanes

L’impact éventuel d’ECOVAL est évalué au travers :

  • de l’évolution et la cohérence des résultats par rapport aux années précédentes,
  • du non-dépassement durant la campagne de certaines valeurs repères,
  • de la comparaison des résultats par rapport aux autres sites de la région.

Type de fichier : pdf
Taille : 0,71 MB

Mesures des dioxines / furanes et des métaux dans les retombées atmosphériques sur la ZI de Port Jérôme et ses alentours - Année 2016
18 12 2017

Dans le cadre de son programme régional de surveillance de la qualité de l’air (PRSQA) 2017-2021, Atmo Normandie a proposé la mise en place d’un observatoire régional des retombées atmosphériques des dioxines / furanes et des métaux autour des incinérateurs de la Région, qui sont de leur côté tenus par arrêtés ministériels à une surveillance de l’impact de leurs rejets sur l’environnement.
 Afin d’avoir une vision plus globale des phénomènes de retombées, la surveillance est étendue aux zones industrielles et à leurs alentours. Sur le secteur de Port Jérôme, plusieurs campagnes de mesures exploratoires des métaux dans les retombées atmosphériques (jauges et bioindicateurs) ont déjà été réalisées depuis 2011 sur l’ensemble de la ZI de Port Jérôme et de Radicatel et ses alentours, dans le cadre de l’évaluation des risques sanitaires (ERS) de la zone industrielle de Port Jérôme, et de ses suites.
Plus récemment, durant l’année 2016, une campagne exploratoire de mesures des dioxines / furanes dans les retombées a été réalisée en parallèle de celle des métaux, afin de s’harmoniser avec ce qui se fait autour des autres incinérateurs de la Région. Une autre méthode de mesure des retombées par bioindicateurs, « les bryophytes terrestres », a par ailleurs été testée sur ce secteur.


Type de fichier : pdf
Taille : 1,40 MB

Programme de surveillance des pollutions atmosphériques lors des travaux d’excavation aux abords d’un pipeline sur un terrain industriel à Grand Couronne.
27 11 2017

Entre septembre et décembre 2016, Atmo Normandie a réalisé des mesures dans l’air ambiant et dans les retombées atmosphériques pendant les travaux d’excavation et de changement d’un pipeline par la société TRAPIL sur deux parcelles de terrain industriel appartenant aux sociétés Grande Paroisse et CAPEC à Grand Couronne. Or divers polluants ayant été identifiés dans le sol de ces parcelles, ils sont susceptibles de se retrouver en suspension dans l’air et dans les dépôts lors des déplacements de terre. De ce fait, la société TRAPIL, la ville de Grand Couronne et Atmo Normandie ont décidé d’un commun accord de vérifier si d’éventuelles pointes de pollution pourraient à cette occasion impacter le voisinage et notamment les terrains de sport avoisinants.


Type de fichier : pdf
Taille : 3,79 MB

Point initial avant les travaux de diagnostic et de réhabilitation d’un ancien site industriel à Grand Couronne - Janvier 2015 – février 2016.
20 10 2017

Un projet de réhabilitation d’un ancien site industriel (une usine d’engrais GRANDE PAROISSE SA, aujourd’hui fermée) est en cours sur la commune de Grand Couronne. Des travaux de diagnostic environnemental du terrain sont prévus en 2018, préalables aux travaux de réhabilitation à proprement parler qui seront réalisés à partir de 2020.
La société RETIA en charge des travaux en tant que Maître d’ouvrage délégué de GRANDE PAROISSE SA, la mairie de Grand Couronne et Atmo Normandie ont convenu de l’intérêt de réaliser un suivi de la qualité de l’air en amont et à chaque étape des travaux pouvant générer un impact de l'air ambiant au voisinage du site. En effet, bien que ce suivi ne soit pas prescrit réglementairement, le terrain en question comporte différentes pollutions dans les sols. Des polluants pourraient donc potentiellement être remis en suspension dans l’air lors des travaux.
La campagne de mesure effectuée à Grand Couronne durant 12 mois, entre janvier 2015 et février 2016, avant les travaux prévus par RETIA, constitue un point initial bien renseigné pour un certain nombre de polluants. Les mesures effectuées durant le point initial sont présentées dans ce rapport et serviront de références auxquelles comparer les futures mesures, lorsque les travaux auront commencé.


Type de fichier : pdf
Taille : 2,40 MB

Evaluation de la qualité de l’air à Nointot-Bolbec à proximité du site de l’ancienne sucrerie lieu d’un incendie couvant de pneumatiques - Octobre 2017
13 10 2017

Le 14 aout 2016, un incendie s’est déclaré sur un stock de pneus usagers entreposé sur le site d’une ancienne sucrerie à Nointot, près de Bolbec.
Les résidus de combustion n’ayant pas été évacués comme cela avait été demandé par les autorités, c’est une situation de foyer couvant avec des épisodes récurrents de fumerolles qui perdurait encore en avril 2017, incommodant le voisinage et suscitant des inquiétudes quant à un potentiel impact sanitaire.
Début avril 2017, Atmo Normandie qui était intervenue au moment de l’incendie pour analyser des échantillons prélevés par le SDIS, a organisé à la suite d’échanges avec la DREAL, le SIRACED-PC et l’ARS une campagne de mesure par tubes à diffusion passive sur 7 jours autour du site et ciblée sur quelques polluants gazeux documentés comme étant émis lors d’un incendie de pneus.
Les résultats obtenus sur 9 polluants gazeux lors de la campagne de mesure ne mettent pas en évidence un impact significatif du foyer couvant sur la qualité de l’air ambiante. Ces résultats ne renseignent toutefois pas sur l’exposition passée et en particulier sur celle qui a eu lieu au départ de l’incendie et lors des reprises régulières de feu.


Point d’information d’Air Normand au 7 septembre 2016

Type de fichier : pdf
Taille : 2,03 MB

Rapport complémentaire

Type de fichier : pdf
Taille : 0,50 MB

Evaluation de la qualité de l’air intérieur du complexe aquatique CASÉO de l’Agglomération Seine-Eure: 2016/2017
06 10 2017
caseo
En partenariat avec l’Agglomération Seine-Eure, ATMO Normandie a réalisé deux campagnes de mesures de la qualité de l’air intérieur dans le complexe aquatique CASÉO à Louviers.
Il s’agit de campagnes exploratoires dont le but était d’évaluer la qualité de l’air intérieur au sein du nouveau complexe aquatique intercommunal HQE dans lequel la problématique de la qualité de l’air avait été pris en compte lors de la conception du bâtiment. Les polluants investigués étaient les chloramines ou les trihalométhanes.

Type de fichier : pdf
Taille : 1,64 MB